Home VoyagesPortugal | PORTUGAL | Souvenirs d’enfance

| PORTUGAL | Souvenirs d’enfance

13/07/2014
paysage de l'alentejo au portugal, champs d'oliviers

D’origine portugaise, je ne pouvais pas commencer ma rubrique voyages sans vous parler de mon pays et de mes racines. Depuis ma naissance chaque été c’était le même scénario, ma mère préparait les valises, mon père chargeait la voiture et nous voilà partis pour 2 jours de voyage. On a connu les trajets sans clim, sans arrêt pour la nuit à part sur les airs d’autorouteS, les pique-niques en bord de route etc…

Puis enfin l’arrivée en terre sacrée, ce petit moment où l’on franchit la frontière, où l’on a le cœur, remplit de « Saudades » de l’an passé et de la famille, qui bat de plus en plus fort et juste une envie arriver au plus vite !

Premier arrêt mes grands-parents paternel dans la petite ville d’Arganil, près de Coimbra. Des souvenirs de baignades dans les rivières du coin, les parties de pétanques nocturnes et les balades en vélo avec les petits voisins et mes cousins, les biquettes de mon grand-père et surtout les virages et la conduite des locaux sur les petites routes montagneuses.

Après quelques jours, nous revoilà sur la route direction Lisbonne, notre second arrêt. Nous y retrouvions ma tante et mon oncle. Souvenirs de journées plages, pêche et de balades dans la région de Lisbonne mais aussi ailleurs au Portugal.

Quelques jours en leur compagnie et nous voilà repartis dans notre roadtrip direction le sud et plus particulièrement la région de l’Alentejo, terre natale de ma mère. Premier arrêt à Evora, chez mon autre tante, mon oncle et mes cousins. Souvenirs de balades, de shopping dans les rues d’une des plus belles villes du Portugal dont je vous parlerais un peu plus par la suite.

Mais l’endroit où j’aimais le plus être et qui me manquait énormément une fois rentrée en France…le village natal de mes grands-parents maternelle, Sto Aleixo da Restauraçao. Mes plus beaux souvenirs d’enfance, une liberté que je ne connaissais pas en France, des après-midi à jouer avec mes cousines et les amis du village, mes premiers émois amoureux, les bals du vendredi, les « toradas »  dans les rues, la fête de la « Tomina »  et tellement d’autres souvenirs. Un petit village où tout le monde se connaît où les gens s’entraident où la population actuelle à une moyenne d’âge de 70-80 ans mais l’endroit où je me sens le mieux au monde.

Et vous, quels sont vos souvenirs d’enfance en vacances ? 

Crédit photos : Little Things

D'autres articles à découvrir

2 comments

Elo 07/02/2015 at 16:40

Ton article me donne la chair de poule. J’ai les mêmes souvenirs et ressentis que toi : les bals populaires, les longues heures aux terrasses des cafés, les premiers baisers et petit amis, les longues ballades nocturnes avec la bande de copains de « là bas », cette sensation unique quand on traverse la frontière… Bref je pourais en écrire un long roman mais je sais au fond, qu’une partie de nous s’y trouve et que ce pays su cher à notre coeur font de nous les belles personnes que nous sommes 😉

Reply
Catarina 26/06/2020 at 16:52

Olà,
Mes parents sont originaires de Santo Aleixo et à mon grand malheur, je suis née en France. Ce petit village où se trouve ma famille, oncles, tantes, grande-cousine et cousins car à Santo Aleixo tout le monde y est cousins/cousines. J’y ai passé mes plus belles vacances sous un soleil de plomb. Je pleure encore en pensant à cette belle ambiance. Saudades quand tu nous tiens ;-). Bien à toi

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.